Merci à tous ceux qui nous ont suivi, dès 5h30, pour le DIRECT INTEGRAL de l'EmbrunMan 2015, sur les ondes de R.A.M. et sur Internet www.ram05.fr ... et RDV en 2016 !


 

EMBRUNMAN Triathlon

..

32 ans déjà !

 

19 AOUT 1984 : Naissance

Cette première édition est une esquisse. Déjà apparaît une des difficultés qu'a conservée dans sa partie finale l'EmbrunMan : la côte de Chalvet.
Aujourd'hui, les triathlètes l'appellent "la Bête".
Le premier vainqueur ? Gérard Honnorat. Il sera champion de France en 1991.

11 AOUT 1985 : Premier Championnat de France

Les distances sont allongées. Les résultats sont très encourageants. On dénombre 20.000 spectateurs, 280 concurrents et 200 bénévoles très motivés.
Le classement final montre que le triathlon a pris, dès sa deuxième année, une dimension européenne.
Premiers ex-aequo : Alain Dallenbach (Suisse) et Thomas Yelsch (Allemagne).

16 AOUT 1986 : Championnat de France

Embrun s'affirme, toutes catégories confondues, le triathlon le plus difficile du monde. Le classement confirme l'intérêt grandissant des meilleurs pour notre épreuve.
Dirk Aschnoneit (Allemagne), un des meilleurs mondiaux en longue distance, devance Grégoire Miller (devenu entraîneur national de l'équipe de France longue distance), et Yves Cordier (futur champion d'Europe et champion de France).

9 AOUT 1987 : Championnat de France

Toujours plus ! 5.000 mètres de natation, 180 kilomètres en cyclisme et 42,195 kilomètres en course à pied. Avec 420 concurrents, le succès est au rendez-vous. Yves Cordier gagne devant Henri Kiens (Hollande). Une victoire quasi familiale : Jean-Gabriel Cordier est troisième.

7 AOUT 1988 : un triathlon distance-olympique

Yves Cordier renouvelle son exploit de 87 en prenant la première place, Gérard Honnorat est quatrième.
Quant au nouveau triathlon distances-olympiques, il est remporté par le vainqueur d'Embrun 85, le Suisse Dallenbach.

9 JUILLET 1989 : Presque du répit

La distance de natation est diminuée : 3.000 mètres au lieu de 5.000 mètres. L'épreuve est avancée d'un mois en raison du championnat du monde à Avignon, en août.
Klockl Gabor (Danemark) devance Jos Everts (Hollande). Yves Cordier chute dans la montée des Puys et se casse l'épaule, ce qui lui coûtera sa participation aux championnats du monde.

15 AOUT 1990 : Enfin l'Izoard !

Le col d'Izoard (2.361m) fait son entrée dans le parcours cycliste qui gagne ainsi 1.000 m de dénivelé.
Le public suit : 100 000 spectateurs sont recensés.
Un joli podium encore : Klocl GABOR (Danemark) devant Mac MARTIN (USA), Gérard Honnorat (encore lui) et Jaroslav Pajac (Tchécoslovaquie).

15 AOUT 1991 : Coupe du Monde !

Un nouveau pas en avant est franchi. L'épreuve de Courte Distance devient une étape de la World-Cup.
En vedette : l'idole du triathlon - Mark Allen - qui triomphe devant Simon Lessing. Le triathlon est largement médiatisé par la télé.
Scott Molina (USA) remporte son EmbrunMan devant Pim Van Den Bos (NL).

15 AOUT 1992 : Champion de France et World-Cup

C'est à Embrun qu'a lieu la seule épreuve du championnat de France. Elle s'ajoute à la coupe du monde. Le succès est énorme: 1 260 participants, 1 000 bénévoles, toujours 100 000 spectateurs.
Pin Van Den Bos gagne l'EmbrunMan et Simon Lessing l'étape de la coupe du monde.

15 AOUT 1993 : Dix ans, déjà !

Un championnat d'Europe longue distance, une étape la World cup (troisième année consécutive) et un record de participation (plus de 1.500 triathlètes).
Philippe LIE et Anne-Marie Rouchon gagnent l'EmbrunMan.
Stephen Foster s'impose dans l'épreuve de Coupe du Monde "Olympic Distances".

15 AOUT 1994 : Une classique

Presque la routine... En longue distance, Yves Cordier et Gayle Watson gagnent l'épreuve.
En courte distance, la victoire revient à Stephen Foster et Jenny Rose.

15 AOUT 1995 : Lie revient

En longue distance, Philippe LIE et Barbara ALBER s'imposent.
En courte distance, victoire d'Olivier Marceau et Kim Carter.

15 AOUT 1996 : Des habitués

Floris Jan Koole et Gayle Watson l'emportent en longue distance.
En courte distance, des récidivistes gagnent: Olivier Marceau et Kim Carter.

14 ET 15 AOUT 1997 : Un autre record

Pour la 4e fois, Embrun organise une étape de la coupe du monde. Un record !
Dans l'EmbrunMan, victoire de Philippe Lie et Catherine Houseaux.
En courte distance World-Cup, Eric Van Der Linder et Mieke Suys s'imposent.

15 A0UT 1998: Pas de courte distance

Pour la première fois, il n'y a pas de triathlon courte distance. Yves Cordier est sacré "EmbrunMan" et Barbara Albert gagne chez les femmes.

15 A0UT 1999 : Toujours Cordier !

Yves Cordier est une nouvelle fois l'homme d'Embrun (5e et dernière (?) victoire).
Pascale Lafosse est la première femme.

15 AOUT 2000 : Chabaud s'impose

Cette fois-ci, Yves Cordier n'est que second. François Chabaud gagne le triathlon.
Chez les femmes, victoire de Bianca Van Dick.

15 AOUT 2001 : Le mythe des 10h tombe !

Le record de l'épreuve tombe sous la barre des 10 heures. Félix Martinez Rubio termine en 9 heures 57 minutes et 37 secondes. Yves Cordier est second.
Chez les femmes, une Mouthon en suit une autre. Isabelle devance sa soeur jumelle Béatrice.

15 AOUT 2002 : Et de 2 pour Martinez

Quatrième, Cyril Neveu deviendra champion du monde de triathlon longue distance le mois suivant. La victoire revient à Félix Martinez Rùbio devant Gilles Reboul et Yves Cordier.
Chez les femmes, Bella Commeford devance Catherine Houseaux.

15 AOUT 2003 : Les 20 ans !

Pour célébrer cet anniversaire, pas moins de 5 épreuves sont organisées sur 5 jours : un duathlon, un triathlon découverte, un triathlon distance olympique (victoire d'Olivier Marceau et Delphine Pelletier), un triatlon avenir (9-14 ans) et, bien sûr, l'EmbrunMan.
Cyrille Neveu tient sa victoire et devient le 2e homme sous les 10h à Embrun ! Felix Martinez Rubio termine 2e.
Catherine Houseaux remporte son 2e Embrun-Wo-Man, devant Estelle Patou.

15 AOUT 2004 : l'Aventure continue malgrè tout !

Finalement, après de multiples rebondissements, l'édition 2004 a bien lieu.
Au programme :
- un triathlon D.O. le 13 août avec la présence de nombreux sélectionnés olympiques pour Athènes. Victoire d'Olivier MARCEAU devant Carl BLASCO et de Delphine PELLETIER.
- le 15 août, le célèbre EmbrunMan voit la 3e victoire de l'espagnol Félix MARTINEZ-RUBIO devant François CHABAUD et le belge Thierry CLAES.
Gilles REBOUL, alors en tête du parcours vélo, a été contraint à l'abandon sur casse mécanique.
Chez les féminines, victoire d'Estelle PATOU devant Ilonka VAN DER MEER et Réjane DEPROST (15 femmes finisher !).

13-15 AOUT 2005 : EMBRUN, capitale du triathlon hexagonal !

Cette année, la FFTRI demande à Embrun d'organiser la 4e manche du Grand-Prix (Championnat de france des Clubs). Les meilleurs triathlètes français sont là ...

Le 14 août, place à la relève, avec le Triathlon Avenir (près de 400 enfants).

Le 15 août, deux épreuves :
- le "Distances olympiques", sur le parcours classique, avec une première victoire pour Nicolas LEBRUN et pour Valérie GARRE.
- le 22e EmbrunMan avec un plateau de choix ... et des températures quasi négatives sur le parcours vélo (Gorges du Guil et Col de l'Izoard).
Félix MARTINEZ-RUBIO remporte son 4e EmbrunMan en 5ans (pour la 2e fois sous la barre des 10h) et Estelle LEROI l'emporte chez les féminines, pour sa première participation, devant Hélène PIETRENKO et Rossana MONESE-LAVERGNE. (18 femmes finishers)

13-15 AOUT 2006 : un EMBRUNMAN époustouflant !

Pour la 2e année consécutive, la FFTRI demande à Embrun d'organiser la 4e manche du Grand-Prix (Championnat de France des Clubs). Les meilleurs triathlètes français du "distances Olympiques" sont là ...

Le 15 août, une seule épreuve, cette fois : l'EmbrunMan (pas de "courtes distances"). Une liste d'engagés impressionnante, tant en qualité qu'en quantité (près de 1.000 inscrits, dont 35 féminines).
Chez les hommes, Hervé FAURE remporte son premier titre à Embrun en pulvérisant le record de l'épreuve et en devenant le 3e triathlète à passer sous la barre des 10h (9h54').
Estelle LEROI conserve quand à elle son titre d'Embrun-Wo-Man, avec la 5e performance féminine de cette épreuve mythique ...

12-15 AOUT 2007 : un nouveau record pour l'EMBRUN-MAN !

Pour la 3e année consécutive, Embrun organise une manche du Grand-Prix FFTri (Championnat de France des Clubs). Bon nombre de triathlètes français du "Distances Olympiques" sont à nouveau dans les Hautes-Alpes, pour l'occasion ...

Le 15 août, une seule épreuve, encore cette année : le mythique EmbrunMan, avec plus de 800 engagés dont 31 féminines et 14 Embrunais.
Chez les hommes, doublé .. et nouveau record pour Hervé FAURE, après une course folle et un parcours vélo animé par Julien LOY, François CHABAUD et Xavier LEFLOCH' (qui abandonneront à la course à pied).

Chez les féminines, premier titre pour Audrey CLEAU qui s'impose devant Alexandra LOUISON et Estelle LEROI, qui a survolé la partie cycliste, avant de connaître une groosse défaillance sur le marathon.

15 AOUT 2008 : un nouveau record pour l'EMBRUN-wo-MAN !

Cette année, Embrun renoue avec la tradition du "Distances Olympiques", couru pendant le parcours vélo du "Longues Distances" : Franky Batelier et Charlotte Morel remportent cette épreuve (330 inscrits).

Pour l'EmbrunMan, près de 1.100 triathlètes au départ, avec des conditions météo dantesques : orage avant le départ, puis neige, grésil et violent orage sur l'Izoard pour une bonne partie du peloton ! Xavier LE FLOCH', au terme d'une course très intelligente remporte son 1er titre à Embrun. Chez les filles, 2e victoire pour Bella COMERFORD qui améliore de plus de 11 minutes le record de l'épreuve, vieux de 15 ans !
La légende de l'EmbrunMan sort encore renforcée de l'épreuve 2008...

15 AOUT 2009 : un nouveau record pour l'EMBRUN-MAN !

L'édition 2009 du célèbre triathlon EmbrunMan a vu le sacre de deux très grands champions : l'Espagnol Marcel ZAMORA et l'Ecossaise Bella COMERFORD-BAYLISS.

L'épreuve de natation ne permettait pas de départager les favoris de l'épreuve, tous présents.
Lors de la montée de l'Izoard, Marcel Zamora et Julien Loy se détachait, laissant Hervé Faure à 2'. Zamora et Loy abordaient l'ultime montée de Chalvet ensemble et rentraient dans le parc à vélo avec plus de 5' d'avance sur le sud-africain James Cunnama et 6' sur Hervé Faure. Dès le début du marathon, Marcel Zamora prenait les commandes, devant Julien Loy qui, en manque de sensations sur le début du parcours, voyait revenir sur lui James Cunnama puis Hervé Faure.
Au final, Marcel Zamora terminait l'épreuve sans être inquiété, le sourire aux lèvres cette année, avec le temps record de 9h39'45" (mais avec une modification dans le parcours pédestre ...). Comme à Nice deux mois avant, Herve Faure s'adjugeait la seconde place devant l'étonnant sud-africain James Cunnama. La chaleur étouffante présente sur le parcours donnait lieu à de nombreux abandons chez les favoris : Xavier Le Floch' (tenant du titre), Sébastien Berliet, ...

Chez les femmes, la natation et le parcours vélo étaient dominés par la hongroise Erika Csomor, dont c'était la première apparition à Embrun, devant la tenante du titre, l'écossaise Bella Comerford-Bayliss, qui paraissait moins à son aise, mais limitant l'écart à 4'30 lors du franchissement de l'Izoard et 6' à l'arrivée au parc à vélo. Derrière, les françaises Isabelle Ferrer, Estelle Leroi (double-vainqueur ici) et Alexandra Louison (2e en 2007) encadraient la néerlandaise Esther De Vries.
Lors du marathon, la hongroise connaissait un passage à vide, et l'expérimentée écossaise prenait la tête de l'épreuve pour ne plus la lâcher ... et rentrer dans l'histoire en étant la première féminine à remporter 3 fois l'Embrun(wo)Man. La française Alexandra Louison complète le podium avec une belle troisième place pour sa deuxième participation, ici, juste devant Isabelle Ferrer (pour sa 1ere participation à Embrun). A noter l'abandon d'Estelle Leroi dans le marathon...

15 AOUT 2010 : encore un nouveau record pour l'EMBRUN-MAN !

La 27e édition de l'EmbrunMan a définitivement sacré l'espagnol Marcel ZAMORA ! Celui-ci, après sa victoire et son record de 2009, signe un extraordinaire doublé, établissant un nouveau temps de référence, qu'il sera sans doute difficile d'effacer des tablettes !
Au final, le seul qui aura contesté durant quasiment toute l'épreuve le leadership de l'espagnol aura été le sud-africain James Cunnama. Le premier français, Benoît Augueux, termine au pied du podium. A noter l'abandon d'Hervé Faure sur le marathon, alors 3e de la course.

Du côté des féminines, Tereza Macel remporte son 1er Embrun-wo-Man, après un long cavalier seul : sortie de l'eau avec près de 10' d'avance, la canadienne d'origine tchèque a fait toute la course en tête, loin devant ses rivales. Les françaises Isabelle Ferrer et Alexandra Louison complète le podium, après avoir dépassé la triple-tenante du titre Bella BAYLISS dans le marathon.

15 AOUT 2011 : Hervé Faure de retour au sommet !

Au soir du 15 août 2010, peu de personnes pensaient que le record de l'EmbrunMan, établi par Zamora le jour même, pourrait être pulvérisé... C'est pourtant ce qu'à réalisé Hervé Faure, cette année, au terme d'une épreuve courue avec beaucoup d'intelligence.
Julien Loy termine 2e et Victor Del Corral Morales 3e, comme en 2010. (A noter la disqualification de Marcel Zamora durant l'épeuve cycliste).
Cet EmbrunMan 2011 aura vraiment été passionnant de bout en bout !

Chez les féminines, après sa 2e place de 2009, le Hongroise Erika Csomor devient "Embrun-Wo-Man", devançant Isabelle Ferrer, Alexandra Louison et Linda Guinoiseau, au terme d'une course également parfaitement maîtrisée.


15 AOUT 2012 : Marcel Zamora entre dans la légende / Cavalier seul de Jeanne Collonge !

Ils n'étaient plus que 3 prétendants au titre, suite au forfait d'Hervé Faure, et, après une course indécise jusqu'à la fin de la 1ere boucle du marathon, l'EspagnolMarcel ZAMORA entre dans le club très fermé des triples vainqueurs de l'EMBRUN-MAN ! Il devance Victor DEL CORRAL MORALES et David DELLOW qui ont animé la course quasiment toute la journée.

Chez les féminines, cavalier seul de Jeanne COLLONGE, en tête de bout en bout de l'épreuve et qui remporte son premier EMBRUN-wo-MAN puor sa 1ere participation. Derrière elle, belle bagarre entre Isabelle FERRER (qui termine une 3e fois 2e et Erika Csomor, tenante du titre qui complète le podium).


15 AOUT 2013 : 30 ans d'EmbrunMan ... et la barre des 11h tombe pour l'Embrun-wo-Man !

Marcel Zamora entre un peu plus dans la légende de l'EmbrunMan en remportant haut la main son 4e EmbrunMan, rejoignant ansi Félix Martinez-Rubio au palmarès : le record d'Yves Cordier n'est plus très loin pour l'Espagnol !
Chez les maculains, même podium qu'en 2009 : 1-Zamora / 2-Faure / 3- Cunnama ...

Chez les féminines, exploit de Jeanne Collonge qui non seulement remporte l'épreuve pour la 2e année consécuti
ve, mais établit également un nouveau record historique : c'est la prmière EmbrunWoMan sous les 11 h !
Le podium est complété par Céline Schaerer
et l'irlandaise Eimear Mullan (Alexandra Louison prend la 4e place).


15 AOUT 2014 : Le sacre pour Zamora / L'irlandaise au sommet !

Et de 5 pour l'espagnol qui rejoint ainsi, au terme d'une course parfaitement maîtrisée, le français Yves Cordier au palmarès de l'EmbrunMan. Il devance l'australien Todd Skipworth et le triple vainqueur à Embrun (et toujours recordman de l'épreuve) Hervé Faure. Un certain Andrej Vistica, pour sa 1ere apparition termine au pied du podium.
Chez les féminines, après une belle 3e place en 2013, l'Embrun-wo-Man cette année c'est l'irlandaise Eimar Mullan qui prive Isabelle Ferrer d'une 1ere victoire (après déjà 3 places de 2e) et l'espagnole Ester Hernandez.


15 AOUT 2015 : Pas de 6e titre pour Marcel Zamora / Emma Polley passe elle aussi sous les 11h !

Après une course menée en solitaire depuis le 50 km en vélo, le croate Andrej Vistica emporte son 1er titre à Embrun, privant ainsi Marcel Zamora d'un 6e sacre. Très belle lutte pour les plaves de 2 e et 3e, qui tournera à l'avantage de l'espagnol Del Corral Morales au détriment du sud-africain James Cunamma, tous deux déjà habitués des podiums sur l'EmbrunMan. Zamora termine finalement 5e de l'édition 2015.

Chez les féminines, l'australienne Carrie Lester ayant rendu les armes un peu avant la fin du parcours vélo, c'est la britannique Emma Pooley qui s'impose en solitaire pour son 1er titr
e à Embrun, devenant la 2e femme sous les 11h. Jeanne Collonge, détentrice du record et double vainqueur à Embrun, termine 2e.
A noter la belle bagarre pour la 3e marche du podium : c'est finalement Linda Guinoiseau qui devance
Stéphanie Reymond et Isabelle Ferrer.



© R.A.M. 2015 (studios) (webmaster / président)

© R.A.M. 1997-2015
R.A.M.
"Forum de la Vie Embrunaise"
Espace Delaroche
05 200 EMBRUN
FRANCE
Téléphone
04.92.43.37.38
Fax
04.92.43.54.43
Courriels (Mails)
Studios
Président