L’AMF 05, une association pour aider les maires hauts-alpins

L’AMF 05, une association pour aider les maires hauts-alpins

Les élections municipales achevées, et l’installation des intercommunalités quasiment bouclées, l’AMF des Hautes-Alpes a fait le point lundi sur le nouveau paysage politique et sur les actions menées par la représentation locale de l’Association des Maires de France.

Présidée par Jean-Michel Arnaud, assisté de Bernard Allard-Latour  (aujourd’hui à la retraite) et des maires Jean-Pierre Gandois et Joël Bonnaffoux, la structure bénéficie du soutien de l’AMF national. Grâce à quoi elle peut poursuivre ses objectifs de « rendre des services » aux élus : de la formation, des services juridiques, et de l’accompagnement circonstancié, comme ce fut le cas pour le Covid. Écoutons Jean-Michel Arnaud.

Jean-Michel Arnaud insiste sur la neutralité politique de l’AMF. « Les débats sont apaisés. On est violemment modérés et profondément rassemblés » dit-il.

Suite aux élections municipales, l’association des maires des Hautes-Alpes a fait les comptes et a pu constater que le département compte 40% de nouveaux maires, parmi lesquels une présence féminine stable, avec 32 édiles féminines sur les 162 maires hauts-alpins, soit 19,7%, contre 19,2% lors du mandat précédent. Il y a aussi du changement à la tête de plusieurs communautés de communes. En outre, on constate aussi une plus forte implication de jeunes au sein des conseils municipaux. Pour Jean-Pierre Gandois, secrétaire général de l’association, ce phénomène nouveau vient d’un souci de respect de l’environnement.

Le renouvellement du bureau de l’AMF des Hautes Alpes se fera dans le courant de l’automne.

Le site de l’AMF 05 :

http://www.maires05.com/