Briançon : le TDB occupé par les professionnels de la culture
A Briançon, le TDB était occupé par les professionnels de la culture, le lundi 29 mars 2021.

Briançon : le TDB occupé par les professionnels de la culture

Le monde de la culture continue de se mobiliser dans les Hautes-Alpes. Le 29 mars, les professionnels du secteur étaient réunis au TDB à Briançon.

« L’entracte a assez duré. » Tel est le message que veulent faire passer des artistes, intermittents et citoyens haut-alpins qui occupent le Théâtre du Briançonnais – aussi appelé le TDB. Cette occupation s’inscrit dans la mobilisation du secteur culturel lancé le 4 mars dernier avec l’occupation du théâtre de l’Odéon à Paris. Dans les Hautes-Alpes, la mobilisation se fait en itinérance. Elle a commencé la semaine dernière avec l’occupation pendant trois jours du théâtre de la Passerelle à Gap, puis elle a continué pendant deux jours au Quai des Arts à Veynes.

C’est maintenant le TDB qui accueille les artistes mobilisés. En direct du théâtre, Lucile Jourdan, membre de la compagnie Les Passeurs, explique le déroulé de la matinée.

Manifestation et tables-rondes

La revendication majeure est la réouverture des lieux culturels, mais pas dans n’importe quelle condition prévient Lucile Jourdan. Les professionnels de la culture demandent le retrait de la réforme de l’assurance chômage, qui doit être mise en œuvre cet été, ainsi que la prolongation de l’année blanche pour les intermittents. Après avoir occupé le TDB, artistes, intermittents et citoyens porteront ces revendications dans les rues de Briançon, comme l’explique Lucile Jourdan.

Prévue pour deux jours, l’occupation du TDB donnera ensuite lieu à deux tables-rondes.

L’occupation des théâtres et lieux de culture du département continuera les jours suivants. Le rendez-vous est d’ores et déjà donné mercredi à l’auberge de jeunesse de Guillestre.