Chantier RTE : 200 pylônes seront démontés dans l’automne

Chantier RTE : 200 pylônes seront démontés dans l’automne

Ce chantier, démarré fin 2014, vise à sécuriser l’approvisionnement électrique de la Haute-Durance, et ce via deux chemins :

  • pour le premier : une ligne aérienne 250 000 volts part du barrage de Serre-Ponçon, va jusqu’au transformateur de l’Argentière, d’où repartent deux lignes 63 000 volts, en grande partie souterraines, jusqu’au Monetier-les-Bains
  • pour le second chemin : une ligne aérienne 250 000 volts part de Gap, va jusqu’au nouveau transformateur de Pralong à Embrun, d’où repartira une ligne 63 000 souterraine jusqu’à l’Argentière

Jean-Philippe Bonnet, délégué RTE pour la zone Méditerranée, fait le point sur l’avancement des travaux.

Concernant ce transformateur de Pralong, la mise en service est prévue en 2021. L’ancien transformateur situé sous le Roc continuera à être utilisé : il recevra une liaison 63 000 volts à partir de laquelle Enedis desservira ses clients.

Autre étape importante pour cet automne : le démontage de 200 pylônes entre Gap et l’Argentière. Jean-Philippe Bonnet explique comment se déroulera l’opération.

Les 200 pylônes démontés cet automne s’ajouteront aux 120 démantelés précédemment. Une ultime campagne de démontage interviendra à l’automne 2022 pour retirer du paysage 370 pylônes autour de Serre-Ponçon et au nord de l’Argentière.

Au total sur l’ensemble du chantier, 690 anciens pylônes auront été démontés, contre 353 nouveaux pylônes installés, dont la moitié sont recouverts d’ une peinture de camouflage pour mieux les fondre dans le paysage

Le respect des paysages et de l’environnement est en effet une démarche revendiquée par RTE.

Et pour terminer, retenons que ce chantier au long cours s’élève à 230 millions d’euros, dont 45 millions d’euros sont tombés d’ores et déjà tombés dans l’escarcelle d’entreprises locales, dépassant ainsi largement l’objectif initial qui était de 30 millions d’euros.

Le chantier RTE Haute-Durance sera terminé fin 2022.