“Exils” : un festival pour croiser les regards sur la migration

“Exils” : un festival pour croiser les regards sur la migration

Pourquoi l’exil ? Comment expliquer les mouvements de population à l’échelle du globe ? Qui sont celles et ceux qui partent, et celles et ceux qui les accueillent ? Le festival Exils, qui démarre demain, mercredi 07/10, à Briançon, examine ces questions, sans parti pris militant.

Le Briançonnais, terre historique de migration, connaît depuis 3 ans un afflux important de personnes exilées arrivant depuis la frontière italienne. Un phénomène sur lequel se sont penchés, en temps réel, des journalistes, des écrivains, des réalisatrices. Cette matière première a constitué le point de départ de la première édition du festival Exils, qui s’est finalement élargi au-delà du Briançonnais. Les associations organisatrices se sont fixé l’objectif d’apporter de multiples éclairages sur le sujet de l’exil, pour en comprendre les mécanismes et les enjeux. C’est ce qu’explique Luc Marchello, le directeur de la MJC du Briançonnais, co-organisateur de l’évènement.

Tout se déroule au cinéma Eden Studio de Briançon. L’ouverture a lieu ce mercredi à 18h, pour cinq jours. Au programme : projections d’une quinzaine de courts et longs métrages, 4 tables rondes et 4 présentations littéraires, en compagnie de nombreux invités, locaux ou non.

Des rencontres gratuites, sauf pour les projections au cinéma, qui donneront des éléments pour répondre à diverses questions autour de l’exil.

Notez également une randonnée littéraire à Névache de 11h à 18h samedi, et un concert de clôture dimanche soir.

La RAM est partenaire de l’évènement, nous diffuserons en direct sur nos ondes deux tables rondes :

– « Les différentes frontières de l’exil : géographiques, administratives et culturelles », vendredi à 16h,

– et « Témoigner de l’exil », samedi à 16h.

Retrouvez le programme détaillé sur le site du festival Exils.