Hiver encourageant pour le Glacier Blanc

Hiver encourageant pour le Glacier Blanc

Depuis l’année 2000, le Glacier Blanc fait l’objet d’un suivi détaillé par le Parc National des Écrins. Cette année, il pourrait bien avoir un bilan de masse positif pour la troisième fois seulement en 20 ans.

En effet, le Glacier Blanc fait partie des 6 glaciers en France pour lesquels un bilan de masse est réalisé, permettant ainsi une compréhension fine de son évolution au fil des ans. Et si le protocole pour dresser un bilan de masse n’est pas appliqué à tous les glaciers, c’est parce qu’il est particulièrement exigeant, comme l’explique Julien Charron, chargé de mission « glacier et activité nature » depuis 2017 au Parc National des Écrins.

Cet hiver a été plutôt généreux en précipitations neigeuses. Le glacier blanc a bénéficié de 195 cm d’équivalence en eau, soit la meilleure d’accumulation depuis 2013 où l’on comptait 210 cm, et avant cela depuis 2001, avec 257 cm.

Pour autant, si l’accumulation neigeuse hivernale a de bonne chances d’influencer positivement le bilan de masse des glaciers, elle n’est pas une condition suffisante, rappelle Julien Charron.

Au-delà du patrimoine naturel et historique qu’ils représentent, les glaciers jouent un rôle important en matière de biodiversité, à proximité et en aval, mais aussi en matière d’accès à l’eau pour l’Homme.

Pour retrouver en intégralité cette interview avec Julien Charron, chargé de mission « glacier » au Parc des Écrins, rendez-vous dans les “Focus de la rédaction”, vendredi 26/06 à 9h et 18h.

Plus d’infos sur le site du Parc National des Écrins :

http://www.ecrins-parcnational.fr/actualite/glacier-blanc-bonnes-accumulations-hivernales