Lucien et Yvette Maulandi, figures de la gauche militante embrunaise, nous ont quittés

Lucien et Yvette Maulandi, figures de la gauche militante embrunaise, nous ont quittés

À Embrun, deux infatigables militants de gauche se sont éteints. Lucien et Yvette Maulandi sont décédés à l’hôpital en ce début de semaine à quelques heures d’écart. Lucien, 94 ans, a succombé à une leucémie lundi 28 décembre, et Yvette, 86 ans, à une défaillance cardiaque mardi 29 décembre. Au terme de 53 années de vie commune et complice, ce départ quasi simultané n’étonne pas.

Engagés à gauche quand on l’appelait SFIO, puis sous le nom de PS, ils étaient partout où l’on se battait pour plus de justice sociale. Michel Grechez, longtemps chef de file de la gauche embrunaise, se souvient.

Par ailleurs, le couple Maulandi a également été un soutien précoce et constant de la Ram. Lucien avait été l’invité de l’émission Itinéraire en 2010. Extrait.

C’était un extrait de l’émission Itinéraire avec Lucien Maulandi. Nous vous proposons de réécouter cette émission sur notre antenne ce jeudi 31 décembre à 10h15.

Dans l’extrait que nous venons d’entendre Lucien Maulandi évoque le soutien apporté à Joël Giraud lors des élections régionales ou législatives. Mais au-delà de la cause politique, ce sont des liens humains qui s’étaient tissé. Joël Giraud, désormais secrétaire d’État à la ruralité, en témoigne.

Lucien et Yvette Maulandi sont donc tous deux décédés ce lundi à l’hôpital d’Embrun. Il n’y aura pas d’obsèques, du moins dans l’immédiat. Mais quand les temps permettront des retrouvailles, nul doute qu’ils seront très nombreux à leur rendre hommage.

Fidèles jusqu’au bout à leurs engagements, Lucien et Yvette Maulandi ont choisi de léguer leurs corps à la science.