Les stations de ski sont dans les starting-blocks

Les stations de ski sont dans les starting-blocks

La phase 2 du confinement doit se terminer le 1er décembre. Juste à temps pour permettre aux stations de ski de maintenir leur calendrier d’ouverture. Nous avons interrogé quelques opérateurs sur leur état d’esprit en vue de cette saison qui sera forcément atypique.

« Nous sommes prêts et nous avons confiance » : c’est à ce jour le discours qui prévaut parmi les gestionnaires de domaine. Écoutons Pierre Vollaire pour la station des Orres.

Les stations que nous avons interrogées ont, pour l’instant prévu d’embaucher l’intégralité de leur personnel, y compris les travailleurs saisonniers. C’est le cas à Réallon, comme l’indique Robin Deymier, le responsable du domaine skiable.

Cette confiance est soutenue par des taux de réservation tout à fait satisfaisants pour les deux semaines des vacances de Noël et les gérants de stations espèrent bien que l’attrait pour la montagne sera aussi important cet hiver qu’il l’a été l’été dernier. Et pour stimuler les réservations, de nombreux socio-professionnels, hébergeurs ou domaines skiables, proposent la possibilité d’annuler gratuitement jusqu’à J-1, une option salutaire par les temps qui courent.

Toujours pour séduire et attirer la clientèle, certains domaines ont aménagé leur offre. C’est le cas à Superdévoluy, que dirige Laurent Thélène.

Et bien sûr, cet hiver sur les pistes le masque de protection sera obligatoire. On retrouve Pierre Vollaire.

Tout est donc prêt pour accueillir les skieurs dans les meilleures conditions et tous les opérateurs croisent les doigts pour que le déconfinement se fasse bien dans les temps.