Ambition pour Gap veut re-municipaliser la gestion de l’eau

Ambition pour Gap veut re-municipaliser la gestion de l’eau

« Nous ne pouvons plus laisser s’écouler le temps en croisant les doigts et en espérant qu’il pleuve » – Ce sont les mots d’Ambition pour Gap, liste en lice pour les Municipales de 2020.

Nous avons questionné Delphine Defrat, membre d’Ambition pour Gap, sur les pistes envisagées pour se prémunir de ces situations.

Pour apporter de l’eau à son moulin, Ambition pour Gap évoque la quantité d’eau perdue en fuites dans le réseau de la ville, chiffrée à 1 million de mètres cube.

En 2008, la ville d’Embrun s’était engagée dans une démarche similaire, en municipalisant la gestion de l’eau, ce qui lui a permis de réduire les fuites dans son réseau, même si des progrès restent à effectuer pour atteindre l’objectif fixé par la loi Grenelle II, de 15 % de fuites maximum.

Écoutons Marc Audier, premier adjoint à la mairie d’Embrun, il était l’invité de Viviane Guérard dans un Magazine de la RAM traitant de la régie de l’eau d’Embrun.

Il faut rappeler que la facturation de l’eau inclut les pertes liées au fuite dans les réseaux de la ville, car le volume facturé aux communes par les entreprises en charge de l’eau est le volume prélevé, et non le volume livré.

Pour d’infos sur le bilan de la municipalisation de la gestion de l’eau embrunaise, rendez-vous dans notre Magazine du 13 mars 2019.

Sur le même thème :

https://www.facebook.com/Ambitionspourgap/videos/1106199706392642/
Fermer le menu