Triathlon Embrunman  : Victoire de William Mennesson
36 ème édition de l'Embrunman, triathlon longue distance mythique au parcours unique dans les Hautes Alpes william (mennesson) - (fra)

Triathlon Embrunman : Victoire de William Mennesson

36 ème édition de l’Embrunman, triathlon longue distance mythique au parcours unique dans les Hautes Alpes william (mennesson) – (fra)

Depuis la victoire d’Hervé Faure en 2011, cela faisait 8 ans que les français convoitaient la première place du podium de l’Embrunman. Grâce à la performance exceptionnelle et insoupçonnée de William Mennesson, la France s’inscrit à nouveau dans la légende de l’Embrunman. Cette victoire est un pied de nez aux pronostics, William Mennesson la qualifie lui-même d’inespérée.

William Mennesson aura couru en tête de 9h30 du matin jusqu’à la ligne d’arrivée, franchie avec 4 minutes d’avance sur le croate Andrej Vistica. Sa stratégie ? Une détermination redoutable et une philosophie proche du « ça passe, ou ça casse ».

C’est en revanche une nouvelle déception pour Romain Guillaume, embrunais depuis un an et demi. Il était pressenti pour le podium mais il n’a décroché que la sixième place. L’année dernière, il n’était pas dans ses baskets sur la course à pied, cette année c’est son coup de pédale qui lui a fait défaut.

Romain Guillaume sera de retour en 2020 pour tenter de monter enfin, sur le podium, mais il n’est pas le seul. Le croate Andrej Vistica, lui aussi a des vues sur la première place, qu’il a déjà remportée en 2015.

Côté féminin, c’est l’espagnole Judith Corachan Vaquera qui s’est imposée face à Tine Deckers, la coiffant au poteau lors de la dernière boucle du marathon. Il fallait voir la sérénité avec laquelle elle grignotait petit à petit la distance qui la séparait de la belge, qui aurait pu deviner qu’à ce moment là l’espagnole était pourtant dans le dur ?

Fermer le menu